Alors, le Japon, pays avant gardiste ou pas?

JM Gomila au Japon

 

Enfin, j’ai obtenu les quelques réponses que j’étais venu chercher. En matière de digitalisation, nouvelle économie et ubérisation : le Japon n’a rien à nous apprendre.

A l’image du grand écart que parvient à faire la société japonaise entre traditions ancestrales et ultra modernisme, le Japon jongle avec les paradoxes et opposés.

D’un côté il est au top du e-commerce mondial :

  • 2eme pays eCommerce au monde
  • 80 Mds $ en 2015 Vs 65 Mds € en France
  • 97% des internautes japonais achètent en ligne (en France, 64% seulement…)
  • Ici, il pèse 16% du commerce de détail Vs 7% en France

De l’autre côté, il amorce tout juste le virage de « l’industrie servicielle » :

  • Sur le plan de l’uberisation : la société ne semble pas encore percevoir ni-même comprendre ce phénomène. Ce n’est pas l’installation récente d’UBER au Japon qui va bouleverser la chose. Donné pour mort-né par la Chambre de Commerce , la célèbre start-up peine à s’installer, pour plusieurs raisons :
          • le niveau de service des taxis japonais est excellent (gants blancs, costume, voitures impeccables comme tout au Japon)
          • les taxis sont nombreux
          • les taxis ne paient pas de licence, un permis de plus de 3 mois suffit
          • les prix pratiqués ne sont pas excessifs
          • le tourisme au Japon demeure limité
          • les japonais n’ont pas assez « faim » avec 3% de chômage, pas dit qu’on trouve beaucoup de volontaires « Uber-drivers »
          • le japonais est traditionnaliste
          • …difficile dans ces circonstances de créer la disruption !

 

  • Sur le plan de la digitalisation des sociétés :

            • Etrangement, cela ne semble pas un phénomène flagrant.
            • Le Japon est un pays qui évolue très lentement
            • Bien qu’à la pointe en matière de robotisation, d’industrie et de management de production (système Toyota qui s’est imposé à toutes les industries du monde de la TPE au grand groupe), le Japon semble marquer seulement maintenant son virage vers l’industrie du service. Si vous dites « Big Data » on vous regardera avec des gros yeux ici !

     

  • Sur le plan des Start-ups :
        • il y en a mais ce sont des exceptions…
        • on parlera volontiers de Softbank qui détient 30% du capital d’Alibaba (mais ce n’est pas vraiment une start-up et Alibaba n’est pas d’origine japonaise)
        • ou ici d’une start-up similaire à Asos
        • ou là une start-up proposant un comparateur de prix sur des biens d’équipements
        • ou encore une start-up proposant la location de vêtements de luxe…
        • mais en aucun cas, il ne semble exister ici une frénésie de créations, une envie d’entreprendre de la part des générations 20 – 30 ans, et l’explosion d’une économie de services et d’intelligence.
        • Et les raisons sont sans doute toujours les mêmes. La société japonaise respectueuse de l’autorité, préfère vénérer ses anciens. On fait la queue devant le commerce qui existe depuis longtemps et où d’autres font aussi la queue. Cela rassure…

Reste que l’économie japonaise est par conséquent bourrée d’opportunités compte tenu d’un fort pouvoir d’achat (salaire moyen à 2300€ net), une forte appétence (encore un paradoxe) pour la nouveauté, une explosion mécanique de la « silver économie » compte tenu du vieillissement de la population (le Japon va perdre 40 à 45% de sa population d’ici 2050 !).

Pour conclure, il m’apparaît évident qu’un voyage de quelques jours ne peut pas venir à bout de tous les mystères d’un pays et d’une société tel que le Japon !

En revanche, je reviens plus convaincu que jamais du formidable potentiel que nous détenons en Europe pour créer l’économie du futur. En France, notre indiscipline, notre esprit critique, notre envie d’entreprendre et notre créativité sont des atouts incroyables. En Suisse, ces qualités se modulent avec davantage de discipline, de rigueur et de recherche de l’excellence. Voilà de quoi faire un beau cocktail de succès !


Partager :
FacebookTwitterLinkedInGoogle+PinterestEmail