Quelle agence digitale ou agence web choisir sur Annecy, Genève (Suisse Romande et Rhône-Alpes) ? (volet n°1 / 2)

Et surtout… pourquoi choisir l’Agence Net Design (ND) plutôt qu’une autre ? 😉

Tout d’abord, il est important à mon sens de partager avec vous, lecteur, ma vision du marché :

1# les agences conseil spécialisées en digital et ‘full service’

C’est la catégorie dans laquelle se classe ND. Par « full service » (on croise parfois aussi « intégrée ») il faut comprendre que l’agence intègre à la fois les métiers de création et de développement (nécessaires à la réalisation de toutes solutions digitales tel qu’un site, un site e-Commerce, une application mobile ou une webapp, une application Facebook, une intégration ou synchronisation avec un applicatif tiers, etc.) mais aussi les métiers de conseil et de webmarketing (média planning, dispositifs d’acquisition d’audience ou de fidélisation, création de communautés ou d’engagement de ces communautés).

En effet, toutes les agences digitales sont loin d’intégrer les compétences en référencement naturel (SEO) ou payant (SEA) et encore moins en matière de réseaux sociaux. Elles préfèrent parfois sous-traiter ou co-traiter ces prestations avec des partenaires.

 

2# les agences de communication globales et digitalisées ( ?)

Ce n’est pas être cruelle que de placer un point d’interrogation après ce titre. En effet, on lit partout que telle ou telle agence mise désormais sur sa digitalisation pour s’imposer…

En fait, si l’on peut reconnaître que les agences de com’ dominent généralement les agences digitales en matière de conseil et de stratégie, cela reste rarement le cas sur un plan opérationnel. La réalité des équipes qui les composent demeurent souvent 80% conseil et/ou print et 20% digital. Un site web de grande dimension nécessitant 50 jours homme de développement demeure un développement informatique. Difficile d’assurer 2 ou 3 ou 4…projets de ce type simultanément lorsque l’on n’a que 1 ou 2 développeurs cachés dans un coin. En outre la « digitalisation » des agences est globalement un processus qui a échoué dans une majorité de cas. On est (né) digital ou on ne l’est pas !

 

3# les prestataires web dit « agence web », « agence digitale »

Je ne suis pas très à l’aise avec le fait de voir le mot « agence » exploité par tous, à commencer par le freelance dans son garage qui a découvert Photoshop il y a 2 ans. Ceci étant, le marché est ainsi fait. Si vous êtes un annonceur français, je vous encourage à faire un petit tour sur www.societe.com avant de faire votre pré-sélection. Le CA à 50 K€ annuel devrait suffire à vous mettre la puce à l’oreille. Si vous êtes un annonceur suisse…il faudra faire un peu plus de recherche sur le net !

Ceci étant dit, il existe des freelances excellents et nous en utilisons parfois à l’agence en extra ou en complément de nos compétences ; mais ils sont rares. Il nous a fallu des années à l’agence pour faire une sélection, en tester certains sur du concret, avant de nous faire une idée claire des compétences de certains.

Pour ce qui est des prestataires, sociétés de 3 à 10 personnes en général, leur métier demeure à 99%… la création de sites web.


Partager :
FacebookTwitterLinkedInGoogle+PinterestEmail