Sarenza prédit un avenir difficile aux e-marchands ! (Barcamp Prestashop)

Toujours sur le Barcamp Prestashop 2011, je ne résiste pas au plaisir de relayer ici le discours sans doute lucide et sans langue de bois de Stéphane TREPPOZ (ex AOL), patron de Sarenza, leader français de la distribution de chaussures sur internet.

Éléments de prospective pour 2012 et les années à venir :

  • il y a de la croissance à aller chercher sur le e-Commerce, mais celle-ci coûte de plus en plus cher !
  • il y a de plus en plus de concurrence, on atteint bientôt les 100 000 sites boutiques rien qu’en France,
  • Amazon qui est toujours cité en exemple et qui est un leader généraliste de l’e-commerce, est plus gros que la somme des 19 e-commerçants qui le suivent et l’écart continue à se creuser !
  • le coût de l’acquisition d’audience et de la conversion explose, comprenez notamment les coûts e-marketing (SEO, Adwords, etc)
  • certains coûts ont ainsi connu une inflation de +100% en 2011, et d’évoquer  Matelsom sans le citer qui aurait arrêté d’acheter le terme « matelas » sur Adwords tout simplement parce qu’avec l’arrivée de dizaines de concurrents, ce terme coûte 4 x plus cher qu’au début.

le fait de refuser la politique du meilleur prix nous permet de financer la politique du plus grand choix et du service client

Comprenez, Sarenza n’est pas le moins cher et ne fait pas la guerre des prix. Les marges sont donc confortables et permettent de financer :

  • la livraison offerte
  • le service client
  • la qualité de l’offre

Conclusion pour les marchands et futurs marchands :

Bétonnez votre business model, innovez, et surtout soignez vos clients !


Partager :
FacebookTwitterLinkedInGoogle+PinterestEmail