Dans l’univers du mobile : APPLE ET GOOGLE FONT (toujours) LA LOI

On dit la marque en perte de vitesse, pourtant la puissance du géant APPLE n’a jamais été aussi incontestable et devrait atteindre un palier jamais vu encore en 2018 avec une valorisation de 1’000 milliards de dollars !

Montres connectées : APPLE vend plus de montres que toute l’industrie horlogère suisse réunie

L’APPLE WATCH, un échec commercial ? Pas tant que ça… Au dernier trimestre 2017, APPLE dépasse à lui seul les ventes de montres suisses. La progression des ventes de la montre connectée, sur 2 ans est impressionnante.

Graphique-Apple

http://www.businessinsider.fr/graphique-du-jour-ventes-apple-watch-depassent-celles-montres-suisses

 

Position hégémonique dans le monde de l’application

Dans le monde de l’application mobile, APPLE en particulier et GOOGLE accessoirement sont aujourd’hui pointés du doigt. Le Ministre français de l’Economie et des Finances les a d’ailleurs prévenus, il y a quelques jours (le 10/03/2018). Il compte les poursuivre en justice pour abus de position dominante. Il leur reproche d’exercer un droit de vie et de mort sur les applications.

Dans leurs réponses Google souligne ses 1’000 téléchargements par seconde sur GOOGLE Play et sa collaboration avec les services de la concurrence DGCCRF alors APPLE préfère rappeler que les développeurs français se sont enrichis grâce à Apple Store

APPLE : « (….) We are proud to have strong relationships with tens of thousands of developers across France, who have earned 1 billion euros on the App Store.(…)”

 

Quelle est la réalité pour le marché ?

Evidemment, GOOGLE et APPLE équipent à eux deux 99% des smartphones du monde. Ils sont donc incontournables sur le secteur des applications. Et forcément cela n’est pas sans conséquences.

Concrètement, depuis l’été dernier APPLE a très fortement durci ses conditions d’accès à l’Apple Store. Pour vous, entreprise ou développeur, qui souhaitez proposer une version iOS de votre application mobile, cela signifie redoubler d’attention et aussi… casser votre tirelire !

Pour faire simple, APPLE ne souhaite avoir QUE des applications à forte valeur ajoutée (uniques, originales, apportant une valeur ajoutée qu’un site web n’apporte pas…) et développées autant que faire ce peut en code « natif » (le choix de développement le plus qualitatif mais aussi le plus coûteux).

 

Les « PWA, Progressives Web App », le futur standard ?

Avec un marché des applications arrivé à maturité (chute des téléchargements, augmentation du coût d’acquisition, coûts importants…), il est grand temps de revoir sa stratégie mobile et de ne plus considérer les applications natives comme une évidence.

Entre les développements hybrides, les briques logicielles mutualisées et les sites mobiles (appelés aussi « Web App »), de nombreuses alternatives existent. La plus intéressante demeure celle des PWA. Ce format cumule tous les avantages des applications natives, sans les inconvénients.

 

Pour aller plus loin :

Venez assister à notre conférence !

SPONSOR GOLD du salon eCOM, conference le mardi 24 avril 2018 à 10h30 – 11h15

https://www.salon-ecom.com/conferences/conf/361.html

Entrées gratuites limitées : https://www.agencenetdesign.ch/retrouvez-nous-au-salon-ecom-le-24-25-avril-2018/


Partager sur
FacebookTwitterLinkedInGoogle+PinterestEmail