CES Las Vegas Live by ND (Jour 2) :

French-Tech-CES-2018-

Pas de Jetlag pour ND Vegas, ils nous envoient des nouvelles tous les jours, et le matin.

 

Pour cette première journée de CES on a l’impression de mettre le pied dans un futur qui n’en est plus un. C’est le présent, c’est maintenant et ça n’est plus de la science fiction.

On tourne la tête à gauche, un robot qui vous propose de vous guider dans le salon, à droite des drones dans tous les sens, on lève la tête : un faux ciel (mais ça c’est plutôt l’ambiance Vegas….)

Aujourd’hui c’est focus sur les Startups dans la zone « Eureka du salon » et on vient prendre le pouls de ce que seront les grandes tendances de demain.

C’est là que toutes les idées naissantes se trouvent.
Parmi ces startups, surement quelques « licornes » (valorisation à 1 milliard de dollars) en devenir, beaucoup d’idées mais peu d’élus.

 

Au CES, nous ne travaillons pas notre anglais..

Dans la zone Eureka, la France c’est le 2ème plus gros exposant avec la présence de plus de 350 jeunes pousses qui viennent représenter le dynamisme de l’hexagone.

On navigue entre la zone French Tech, les couloirs organisés par régions, le stand de la Poste…

Ca fait réviser la géographie.

Ce qui frappe aux premiers stand c’est que l’objet connecté est devenue une évidence, ce n’est plus nouveau mais la norme. Là où l’innovation se cache n’est souvent pas dans l’objet mais dans les services associés.

 

Nos 3 coups de coeurs sur l’EUREKA PARK :

 

Pop’n link

Leur baseline « no app, just tap ». La promesse c’est de rendre n’importe quel objet ou surface connectée. Présentez votre smartphone sur le « pop » et le contenu que voulez s’affiche directement sur l’écran, sans application à installer

 

Buddy

Buddy est un robot compagnon qui rend la vie plus facile. Il protège la maison, divertit la famille et aide les seniors. Pour ne rien gâcher il est open source !

Buddy c’est aussi un « best of innovation award 2018 »

Buddy-CES-Las-Vegas

 

 

 

 

 

– … & Cutii

Nous avons aussi fait la connaissance du robot Cutii. C’est une plateforme de mise en relation à distance pour les personnes isolées ou dépendantes avec leur famille et une communauté regroupant particuliers, aidants, associations et médecins. L’accès à de nombreuses activités et des services adaptés permet de préserver la joie de vivre au quotidien par l’intermédiaire du robot.

Cutii-CES-Las-Vegas

Le business model repose sur un système d’abonnement. On n’achète pas le robot mais bien un service.

 

Vision PM

Vision PM, c’est une solution d’affichage 3D sur un écran sans lunette. Le résultat est bluffant et on a vraiment l’impression que les produits sortent de l’écran. Quand on passe devant le stand, on est tout de suite attiré par cet effet saisissant. On imagine aisément l’implémentation de telles solutions dans les points de ventes pour créer des expériences uniques.

 

Retour à la base.

Après une journée bien remplie et pleine de découvertes, c’est aussi l’heure du débrief et quelques questions nous viennent quand même à l’esprit.

La première est le danger d’exposer si tôt toutes ces belles inventions qui ne sont pas forcément encore commercialisées. Le risque de récupération est fort, surtout sur des salons comme celui là.

Notre deuxième étonnement porte sur les pitchs des startups, ou comment faire comprendre en 1 minute à son interlocuteur que son projet est unique. La plupart du temps le discours porte sur la technologie, les composants et non sur la valeur d’usage pour l’utilisateur final. Il est alors compliqué de se projeter et de comprendre le réel intérêt de la démarche.

Demain, suite de l’aventure…

Mathieu.

 


Partager :
FacebookTwitterLinkedInGoogle+PinterestEmail